FAIRE UN DON

Que dit Dieu sur les dons dans le Nouveau Testament ?

“Celui qui sème peu, moissonnera peu, et celui qui sème en abondance moissonnera en abondance” 2 Corinthiens 9:6. “Que celui à qui l’on enseigne la parole fasse participer à tous ses biens celui qui l’enseigne” Galates 6:7  “Vous n’êtes pas à vous-même ! Car vous avez été rachetés à un grand prix” 2Corinthiens 6:19-20. “Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable” Romains 12:1. Il est clair que Dieu nous appelle à des dons sacrificiels et le principe de la dîme est renforcé sans être une loi pour autant. Dieu désire que nous soyons généreux.

Donner la dîme ? C’est plus que donner.

Le mot dîme veut dire 10%. Donner la dîme ou dix pour cent au Seigneur, semble être un chiffre raisonnable, mais ça n’est pas juste donner quelque chose à Dieu. C’est lui retourner ce qui lui appartient au début du mois. Tout ce que nous avons et espérons avoir, vient de Lui. Lui retourner 10% c’est lui exprimer notre reconnaissance pour sa provision, c’est aussi une manière de le tester comme il nous l’a demandé en Malachie 3:10 “Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Éternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.” 

Aller au-delà de la dîme ? C’est aussi ce que Dieu souhaite.

Nous le voyons dans les versets cités plus haut en Galates 6:7, Romains 12:1 aussi en Malachie 3:10, lorsque qu’il dit “Toutes les dîmes“. Nous le voyons aussi au travers des principes des dîmes, des offrandes et des prémices dans l’Ancien Testament. Par exemple : “Honore l’Éternel avec tes biens et avec les prémices de tout ton revenu” Proverbes 3:9. En Malachie 3:10, Dieu dit : vas-y, tente de me couvrir de dons ! Tu ne peux pas ! Je te donnerai toujours plus” Donner au delà de la dîme est une manière d’être généreux et de tester Dieu et sa promesse.

Donner est un principe d’hygiène de vie et de sainteté.

Quelqu’un a dit “Si le Seigneur n’est pas le Seigneur de tout, il n’est pas le Seigneur du tout”. C’est profondément vrai pour chaque domaine de notre vie. Dieu nous a laissé plusieurs principes bibliques pour gérer l’argent qu’il nous a confié : faire un budget et affecter par avance les dépenses. Compter, pour faire un budget. Ne pas avoir de dettes et les rembourser. Économiser pour les coups durs et les dépenses exceptionnelles. Jouir de la vie avec ce qui reste et toujours honorer Dieu par nos offrandes.